“L’expérience de la création est fille de l’expérience de la vie”.

Cette citation de tally Mbok, est une définition complète de sa personnalité. Née le 26 novembre 1988 à Yaoundé, Mbok Mbok Frank de son vrai nom, est un produit de l’IFA (Institut de Formation Artistique de Mbalmayo), où il obtient son BAC en Peinture qui lui permet de s’inscrire à l’université de Yaoundé1, où il obtient une licence en Arts plastiques et Histoire de l’Art. Actuellement, il prépare un mémoire de Master 2 sur l’intervalle esthétique qui existe entre la musique et les arts visuels. Cette réflexion est au centre de son projet actuel qu’il appelle « ARCHIVES ».

Ce projet nous balade dans une réappropriation de l’univers sonore de divers foyers de cultures, leurs cosmogonies et leurs rites, pour en créer un monde issu de ses propres fantasmes et dont il en serait le dieu.

La première étape de ce projet est présentée à l’espace doual’art, dans le cadre d’une exposition solo, intitulée « Jengu Night-club », où il présente un univers tiré de sa réappropriation des sonorités d’un peuple des eaux : les Duala. Il crée une sorte de boite de nuit où les divinités et les hommes se retrouvent pour faire la fête. Installé à Douala au Cameroun, où il vit et travaille, Tally Mbok, présente son travail partout où le besoin se fait sentir.

En performance dont les sorties majeures fut à L’institut Goethe par le prix découverte qu’il gagne en 2015, au RAVY (Rencontre d’Arts Visuels de Yaoundé 2016) et aux “Nuit Blanche” 2015-2016 par l’institut Français de Douala, où il fait la couverture de la session de 2017.

En scénographie, pour plusieurs spectacles de musiciens et théâtre dont la dernière prestation fut pour « Magic Fountain » (Comédie musicale par Xania Entertainment, Douala 2017). En spectacle vivant pluridisciplinaire avec sa compag nie de création et diffusion de spectacle pluridisciplinaire, Cie Live Des Arts, à l’I FC Douala en 2016. En peinture, Tally Mbok participe à plusieurs expositions dont la Biennale de Dak’Art, off en 2016, avec la galerie we are and you. La première éditio n du Douala-Art-Fair, en juin 2018 :

Selon sa définition de l’art, qui est une chose, un acte esthétique, spirituel et personnel dont on ne saisir plus les contours et même le sens exact, il ne se définit pas comme un artiste, mais, quelqu’un qui se soigner par lui-même en se faisant plaisir à travers ses expériences et productions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

GRACE DOROTHEE : L’ART AU FEMININ…

Grâce Dorothee l’une des figures féminine montante de l’art plastique au Camer…