“Abusif”, “pathétique”, Boas Villas se met en colère contre la presse locale

“Abusif”, “pathétique”, Boas Villas se met en colère contre la presse locale

“Ce n’est pas génial”; “AVB en C1, Hit-and-Run”: Deux titres qu’André Villas-Boas n’a pas compris. Lors d’une conférence de presse samedi, après la victoire OM vs Monaco (2-1) Au 14e jour de la Ligue française, le technicien portugais a de nouveau attaqué certains journalistes. Ou plutôt à un journaliste “inexistant” travaillant en Provence, s’adressant à l’un de ses collègues.

‘Attaque personnelle’

“Travaillez-vous toujours en Provence? Vous savez qu’ils ont évoqué une attaque pathétique, une agression personnelle contre moi que je n’ai pas bien prise, Le regret de Boas Villas. Il n’est pas là, journaliste, je vous respecte beaucoup. S’il y a des statistiques à venir, il y a beaucoup de bonnes choses. Quand nous choisissons les statistiques dans une autre compétition pour nous blesser et que nous parlons de clubs indifférents (non concernés), cela fait très mal. C’est un journal d’importance sociale, culturelle et sportive pour la région et pour l’Autorité de l’OM. Mais c’est offensant. “

La première page concernée remonte à mardi, avant la défaite de Marseille à Manchester City (3-0), qui est synonyme de dernier centre de billard en Ligue des champions. Sans être transféré à la Ligue européenne pour cela. Très préoccupé par ce que l’ancien entraîneur de Tottenham dit de lui Le reproche du journal Pour avoir voulu le critiquer sans fondement et ne pas connaître son passé, notamment à Zenith.

“Les statistiques parlent d’elles-mêmes: j’espère continuer à faire du bien à l’OM, ​​à amener l’OM à d’autres qualifications de la Ligue des champions. C’est le premier but, ajoute AVB. Sur une période de quatre matches, nous leur avons créé le minimum de points à prendre. Je m’efforce pour cela.” .

READ  Certains des sites Web fixes étaient inaccessibles

“Vous parlez de Zenit mais que savez-vous de Zenit?!”

À la fin de la conférence de presse, pour que Valier German succède à son entraîneur derrière le micro, la conversation entre un journaliste et W. André Velas Bois, qui s’est levé pour lui répondre. Le journaliste a noté que le journal a fait beaucoup d’autres travaux sur l’OM.

«Oui, mais quand vous sortez des statistiques de la Ligue des champions, vous accusez un entraîneur … Vous parlez du Zenit, mais que savez-vous du Zenit?! C’est pathétique! En fait, j’ai oublié trois victoires … C’est un choix! C’est ridicule », conclut Villas Boas. Pendant ce temps, l’OM est deuxième du classement avec un point du Paris Saint-Germain, qui joue dimanche contre l’OL et avec deux matches de retard.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

100%kamer