Compatibilité 5G à venir sur LG Wing et Google Pixel 5

5G compatibility is coming to the LG Wing and Google Pixel 5

L’un des téléphones les plus étranges qui ont fait leurs débuts en 2020 était le LG Wing. Le smartphone se distinguait par la présence d’un petit écran inférieur et d’un écran rotatif plus grand, ce qui a conduit à l’émergence d’un téléphone en forme de «T». Un nouveau rapport indique que l’appareil aura accès aux fréquences 5G en bande C, ce qui lui permet d’offrir un accès aux données plus rapide sur le réseau de Verizon. Les mises à niveau du smartphone devraient arriver en 2021 et 2022.

Un autre smartphone populaire, le Google Pixel 5, a également été autorisé à utiliser les mêmes fréquences 5G FCC. Les deux smartphones ont reçu un «changement autorisé de classe 2», ce que l’agence gouvernementale utilise pour imposer de nouvelles capacités radio ou bandes de fréquences. Dans ce cas, le changement de classe 2 autorisé permet à LG et Google de publier un nouveau logiciel pour les smartphones qui ajoutent des fréquences en bande C.

Les utilisateurs de smartphones exigent des appareils qui fonctionnent sur le spectre 5G, et les entreprises de télécommunications dépensent beaucoup pour mettre à niveau leurs réseaux. Aux États-Unis, les transporteurs ont dépensé plus de 80 milliards de dollars pour acquérir des fréquences en bande C. Pour le moment, on ne sait pas combien de fréquences chaque entreprise a réussi à atterrir.

La bande C est distinctive pour les utilisateurs finaux car elle offre une meilleure vitesse que le service 5G national fourni par Verizon et AT&T. La bande C offre également une bande plus longue que le service 5G Ultra Wideband de Verizon. Les réseaux en bande C devraient être mis en ligne à la fin de 2021 ou au début de 2022. Il convient de noter que les dépôts auprès de la SEC concernaient les versions Verizon et AT&T de LG Wing et ne s’appliquent pas à la version disponible sur T-Mobile.

READ  On dit que Samsung apporte Quick Share et d'autres applications à Windows 10

Verizon était le plus gros soumissionnaire de la vente aux enchères de la bande C, dépensant à lui seul environ 30 milliards de dollars. On estime qu’AT & T aurait pu dépenser 20 milliards de dollars tandis que T-Mobile a dépensé 11 milliards de dollars. T-Mobile n’a pas besoin d’autant d’ondes que les autres compagnies aériennes car il a déjà des ondes similaires de milieu de gamme dans son arsenal.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

100%kamer