D1 Arkéma – Première défaite de la saison pour vaincre l’OL au Paris Saint-Germain (1-0) au Parc des Princes

En fin de compte, Leon ne gagne pas toujours. Une semaine après là Swept Essy (14-0), Le Paris Saint-Germain a réalisé une superbe performance d’équipe au Parc des Princes pour marquer son premier succès en championnat contre l’OL depuis 2016 (1-0). L’auteur Marie Antoinette Catuto, auteur du seul but du match, a mis fin à sa séquence de huit victoires consécutives par les Lyonnais en poussant le club parisien en tête du classement. Eugénie Le Sommer s’est blessée une demi-heure après le match.

D1 Arkima

Le Sommer et Katoto sont sortis blessés avant Les Bleues

il y a 4 heures

Léon dépasse et Lou Sommer est blessé

Le traumatisme tant attendu s’est déjà produit. Frustrés de ne pas pouvoir affronter leurs meilleurs ennemis en fin de saison dernière en raison de la suspension du tournoi en raison d’une crise sanitaire, les Parisiens ont pu se venger. D’une très belle manière. En application, Olivier Chauvigny est entré dans l’herbe abritée avec un couteau entre les dents, dans le but d’étrangler le quintuple champion d’Europe au titre.

Et c’est Marie Antoinette Katuto, l’incontournable qui a ouvert les hostilités. L’attaquant parisien a parfaitement tiré lors d’une contre-attaque, éliminant Sarah Boudadi d’un crochet extérieur avant d’esquiver le retour de Buchanan pour frapper le ballon dans le but vide (1-0, 11). Malgré une petite rébellion de Marozan, qui a refusé son coup franc direct d’Endler (17), le PSG a poursuivi son travail de sape en empêchant toute incursion à Lyon.

Marie Antoinette Katuto pendant le PSG-OL

Crédits: Getty Images

Les Lyonnais qui, en plus de ne pas pouvoir trouver la faute, ont perdu Eugénie Le Sommer sur blessure. Le meilleur buteur de France a été contraint de partir après une demi-heure de jeu après s’être tendu la cuisse gauche. Depuis le banc, j’ai regardé Marie Antoinette Katuto déchaîner un merveilleux coup de pied acrobatique à côté d’un poteau solo (41).

Le Paris Saint-Germain prend la tête

Si les Lyonnaises reviennent des vestiaires à un degré d’aventure encore plus grand, les Parisiennes n’en ont pas diminué l’intensité. Les joueurs d’Olivier ont encerclé El Shawafni à plusieurs reprises dans le sillage de leur capitaine Paredes, unissant leurs forces pour repousser les multiples vagues de l’OL, qui n’ont connu la victoire que depuis … 23 matches toutes compétitions confondues.

Après les 45 dernières minutes de douleur, des larmes de joie ont coulé sur leurs visages alors que l’arbitre a sifflé final, mettant fin à leur malédiction. Le Paris Saint-Germain, surmontant enfin sa rage domestique, pouvait désormais rêver logiquement d’un premier titre de champion de France. En attendant de connaître son adversaire en huitièmes de finale de Ligue des champions, qui sera tiré au sort mardi prochain.

D1 Arkima

Park Premiere: les chants de fan du PSG-OL ont été diffusés

Il y a 7 heures

D1 Arkima

Les Parisiens se vengent contre R.

Hier à 10:05

READ  Nintendo Direct se déroule le 17 février et propose 50 minutes d'informations sur les jeux Switch disponibles et à venir

Quentin Lesauvage

"Spécialiste de la télévision. Fier du café. Sujette à des accès d'apathie. Expert Internet. Ninja de voyage."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top