La France est victorieuse dans la douleur contre la Suisse

La France est victorieuse dans la douleur contre la Suisse

C’était difficile, mais les Bleus sont en route pour les quarts de finale de la Coupe du monde: l’équipe de France masculine de handball a battu la Suisse d’Andy Schmid 25 à 24, lundi 18 janvier, dans la banlieue du Caire (Egypte). Le tour principal débutera avec le nombre maximum de points.

Ils étaient chauds: après un duel raté de Melvin Richardson, le Suisse s’est emparé du match nul, mais Vincent Girard a tiré le spectacle dont il avait besoin contre Mehdi Ben Ramadan.

Maintenant place en Algérie mercredi, en Islande vendredi et au Portugal dimanche. C’est la suite du programme pour la deuxième semaine en Egypte des Bleus, qui devront peut-être se passer du gardien Wesley Bardeen, blessé à un genou au genou avec l’ailier suisse Cedri Tinovsky. ‘Ça ne sent pas bon’Il a exprimé son chagrin à l’entraîneur Guillaume Gil, qui a signalé qu’il avait été blessé «Ayez l’air sérieux».

Lire aussi Handball: Wesley Bardeen, “Grand Sphinx” du blues

Un pack de concierge d’Aix serait un coup dur pour le choix de Guillaume Gille, alors que Pardin dominait Choc d’ouverture contre la Norvège (28-24) Avec 18 arrêts. Mais avec Vincent Gerrard et Jan Gente, gardiens du Paris Saint-Germain, les Bleus ont des ressources dans les cages.

Il a également fallu de la tête pour battre le Suisse Andy Schmid, qui avait déjà marqué sept buts (78% de réussite) en première période. Lors de sa première Coupe du monde à 37 ans, le capitaine de Ryan Necker Leuven n’a pas déçu, puisqu’il a tenu les Helvètes éveillés tout au long du match (10 buts au total).

READ  Les 30 meilleures critiques de Plaque Phare Enduro
Lire aussi Coupe du monde de handball: les Bleus, lors d’une manifestation contre l’Autriche, qualifiés pour le tour principal

La fin du jeu avec un couteau

Le piège n’était concentré que sur le point médian, avaient averti les Bleus. En affichant un match comme prévu avec sept joueurs de champ, le Suisse a également trouvé une échappatoire grâce au pivot Alen Milosevic (4 buts) et à l’arrière gauche Roman Sidorowicz (5 buts). Souvent, par des coups dans l’aine, ni Bardeen ni Girard n’avaient de solution.

Malgré l’efficacité de Kentine Mahé (7 buts sur 9 tirs), les Français n’ont pas pu décoller. Pire encore, la Suisse a offert une petite pause après une combinaison ratée des négatifs de Nadim Rimmel et Schmid, qui a marqué cinq buts dans les quatorze premières minutes (5-8).

Un quart d’heure plus tard, Bardeen effectuait son premier arrêt sur l’ailier gauche Marvin Lehr et la France menait 6-1 pour reprendre la tête (11-9). La blessure de la Martinique, après avoir échoué à rencontrer Ludovic Fabregas, a mis fin à cette dynamique. Après un moment d’indécision, les bleus ont trouvé le fil sur un tir puissant de Mem, mais la Suisse n’a jamais lâché prise, réalisant un nul avant la pause de Sidorowicz (14-14).

Lisez aussi: Blues sans certitude en Coupe du monde

L’avantage des Bleus en seconde période restait insignifiant (19-17), et l’erreur dans certaines approximations était telle que ce coup que Michael Jeju a manqué dans une cage vide. La Suisse a pris l’avantage à moins de dix minutes de la fin du temps, sur le but de Nicolas Raimi, envoyé bien sûr par Schmid (23-22).

READ  Paris Saint-Germain: Les chantiers de Mauricio Pochettino - Ligue 1

En fin de match avec un couteau, Luc Appalou a donné un avantage à la France malgré la disqualification de Roman Lagarde puis de Decca M (25-23). Mais les Bleus ont failli faire face au même sort que l’équipe nationale tunisienne la veille, qui les avait vu avancer de deux buts contre le Brésil dans les dernières secondes, avant de finalement s’imposer.

L’article est réservé à nos abonnés Lire aussi Hassan Mustafa règle incontestée sur le handball mondial

Le monde avec l’Agence France-Presse

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

100%kamer