Le journaliste Augustin Trappinard quitte Channel +

Le journaliste Augustin Trappinard quitte Channel +

«Après cette étrange année», le journaliste et animateur Augustin Trappinard a annoncé, mardi, qu’il quittait fin janvier le groupe Canal + qu’il avait fusionné en 2012. Pendant plus de quatre ans, il a présenté l’émission «Le Cercle» consacrée au cinéma. .

«J’ai d’autres envies, d’autres projets. Je garde tout ce que j’ai appris, tout ce que nous avons vécu, tous ceux avec qui j’ai eu l’opportunité de travailler depuis près de 10 ans. Le journaliste a annoncé sur Twitter, avec affection, que je quitterai canalplus fin janvier.

Pression?

Son post était accompagné d’une photo de lui avec le couple comique Deschiens, posé par François Morell et Yolande Moreau, et lancé sur Canal + au début des années 1990.

Choix éditorial? Dans les couloirs de la chaîne cryptée, peu de réactions officielles. Mais au-delà des micros, les langues s’adoucissent et font monter la pression pour accueillir les auteurs de “La Maison” (à la fois Editis et Canal + sous Vincent Bolloré et le groupe Vivendi) dans le cadre de “21 cm”, l’émission littéraire qu’elle accueille. “On lui a fait comprendre qu’il fallait être plus compagnie, qu’il fallait recevoir plus d’auteurs du groupe, glisse un employé de la chaîne codée. Augustin lui-même voulait préserver sa liberté éditoriale, ce que Canal + ne pouvait plus garantir.”

READ  Animal Crossing: Notes de mise à jour de la mise à jour 1.9.0 de New Horizons - 1er anniversaire, jour du lapin et plus

Un départ qui intervient dans un climat électrique notamment à Canal + après l’expulsion controversée de deux de ses stars, le chroniqueur et présentateur, Sebastian Thwin et le commentateur sportif, Stephan Jay.

Deux licenciements font sensation à Boulouré

Sébastien Thoen a été remercié fin novembre pour sa participation à une parodie d’une émission de Pascal Praud, pilier de CNews, la chaîne d’information du groupe Canal +. Stéphane Guy a été abattu la veille de Noël pour montrer son soutien à l’antenne.

Ces licenciements ont provoqué un tollé au sein du groupe, le premier syndicat représentatif, Liberace, dénonçant lundi “le mépris (de leur direction) et de leurs actionnaires”, le groupe Vivendi détenu par le milliardaire Vincent Bollori, en raison des valeurs originelles d’un groupe basé “entre autres sur la grossièreté et la caricature”. Et l’auto-dérision. “

En réponse à une question du Parisien pour voir si ces événements avaient influencé sa décision, Augustine Trappinard n’a pas donné suite. Le Groupe Canal + a salué son travail, lui souhaitant «bonne chance dans ses nouveaux projets». Quant à “Le Cercle”, il sera bientôt de retour sur Canal +

les nouvelles Notre liste de souhaits

Nos coups de cœur pour le plaisir et la culture.

Lawrence Bloch, directeur de France Inter, s’inquiète sur Twitter. Augustin Trapenard y accueille Boomerang. “Vos envies sont ailleurs après cette année étrange, ne rejoignez-vous pas le Bourbonnais, votre famille, pour ouvrir une librairie et quitter la radio?” Écrit-elle à Augustin Trappinard. Elle lui demande: “Rassurez-moi et rassurez-vous que bientôt vous deviendrez deux millions d’auditeurs.” Une vraie question ou un chiffre purement rhétorique. ?

READ  France: les Bleus gagnent dans la douleur, résumé du match

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

100%kamer