Les lumières de Noël se sont éteintes sur les Champs-Elysées

“A BHV, devant les fenêtres, il y a de la musique avec des cloches. C’était Noël. Ils auraient pu en diffuser, au moins, non?” J’attendais Florence Legrand “Pour quelque chose de plus magique” car’“Nous aurons vraiment besoin de plus de joie et de légèreté.”. La fille du quartier est venue avec son amie, son petit chien, et son fils Damien, 10 ans, assister au lancement des lumières de Noël sur les Champs-Elysées, à Paris, le dimanche 22 novembre, à 19h15. Tous les balcons des immeubles sont généralement éclairés dans la rue.Dit cette femme de 45 ans. Mais cette année, il n’y a pas eu de fête sur les toits des routes urbaines. “C’est vide, c’est triste.”Juge, avant de confirmer le montant “C’est toujours beau.”

L’année dernière, dans les premiers jours de l’illumination, “Lors d’un grand rassemblement populaire”Ils ont accueilli les Champs-Elysées, son organisateur, ainsi que la ville de Paris, plus de 70000 personnes rassemblées sur la route pour applaudir en famille, prendre des selfies, et ainsi lancer les fêtes de fin d’année dans la capitale. Les touristes étaient là. Les parisiens aussi.

En ce dimanche de 2020, seules quelques centaines devaient être dans les champions ”, Par hasard, en faisant du jogging “Dit un athlète de 23 ans, ou parce que” C’était une opportunité de sortie », Admet Antoine Athevenot, qui portait Apolline, sa cadette, une jupe brodée pour l’occasion. Modèle ” Est-ce qu’Eve est mon amour? “, Elisa, sa mère, glisse avant d’accepter “Tout ce qui manque d’air”.

Lire aussi Les Champs Elysées seront éclairés à partir du 22 novembre malgré l’emprisonnement

Sortez les héros du gouffre

Car sans bouts de papier ni de son, les 400 arbres des Champs Elysées allaient en rouge. En fait, le même rouge pour 2019. Le noir est utilisé partout ailleurs sur l’avenue du 8e la ville. Conformément aux mesures de confinement visant à lutter contre la propagation du Coronavirus, 90% des magasins du quartier ont été contraints de fermer le 31 octobre. Le rideau a également été bloqué par des restaurants et des hôtels dans la rue. Les néons dans les cinémas sont éteints. Les rochers des ruelles latérales semblent plus sombres que d’habitude car ils sont vides.

READ  Patrick Vieira a beaucoup chuté après une défaite
Lire aussi Confinement: Olivier Ferrand prévient que Noël “ne sera pas une fête ordinaire cette année”

Les organisateurs d’événements se disent satisfaits d’une soirée inédite depuis Illuminations of Champions, il y a quarante ans. Du haut de l’immeuble surplombant le 140, les Champs-Elysées, la chanteuse et comédienne Louane, la marraine pratique, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a appuyé sur une cloche pour éclairer la voie pour les sept prochaines semaines, 50000 personnes ont regardé sa diffusion en direct, sur le web et sur BFM-TV. Mais les résultats de cette opération d’un montant de 800 mille euros ne suffiront pas à sortir les champions de la falaise. Les 100 commerçants de la rue attendent surtout la confirmation qu’ils pourront remettre en marche leurs caisses enregistreuses le 28 novembre, date probable pour la réouverture des magasins dits non essentiels, renouant avec la fréquence de l’année dernière; Entre 200 000 et 300 000 personnes y affluent chaque jour, généralement pendant ces périodes de vacances.

Quentin Lesauvage

"Spécialiste de la télévision. Fier du café. Sujette à des accès d'apathie. Expert Internet. Ninja de voyage."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top