L’histoire de mon amour pour le dessin il commence quand je suis tout petit.
je me revois encore entrain de colorier des images dans mes livrets de l’école primaire   ou de dessiner des cartoons que je voyais à la télévision ;  et aussi loin que je me souviens j’ai toujours aimé cela.
j’ai toujours aimé tous ce qui est formes géométriques, couleurs, BD ou dessins animés. Quel jeune garçon de mon époque  n’a pas connu les série Dragon ball, Lucky Luke, superman (…) ? j’en passes.
c’est dans cette univers que je grandi et que je développe mon intérêt pour le dessin.
Au secondaire, plus précisément en 6e je participe au concours régional le Crayon du Djino organisé par les Brasseries du Cameroun et la Fondation Irondel dans les différentes régions du pays; concours auquel je suis sélectionné. Par la formation proposée j apprends beaucoup  sur le dessin, la peinture, la nature nous, bref sur l’art. je fais la connaissance de personnes spéciales très talentueuses parmis lesquels le célèbre Bedeiste camerounais  Pondy  Georges qui devient pour une référence à suivre.
je suis la formation pendant 3 ans puis je laisses tomber pour raison académiques, avec tout de même du trophée du deuxième meilleur talent la première année et un background artistique conséquent.
Dès lors, l’école dévient ma priorité et le dessin un divertissement sporadique.
Après mon Baccalauréat scientifique au lycée Leclerc à Yaoundé et après un an à la faculté des sciences de Yaoundé 1 je renoue avec le dessin, encouragé par des amis et en voyant les travaux des artistes en faculté d’art plastiques où j’avais l’habitude de traîner.  Et c’est là que je commence à faire des portraits et à m’inspirer de tous les artistes que je côtoie pour évoluer.
Grâce à un ami, toujours, je crée donc ma page facebook puis Instagram pour promouvoir mes travaux sur les réseaux sociaux et en faire bénéficier le plus grand nombre.
C’est ainsi que j’ai eu à faire des dessins pour des magazines, pour les projets personnels de certains, pour des projets de groupe auxquels je participe, le dernier en date étant pour la campagne d’un candidat à l’élection présidentielle du Cameroun, Joshua Osih. Et bien sûr j’ai fait des portraits sur commande pour un bon nombre d’amateurs et amoureux de l’art.

Le dessin m’a beaucoup apporté ds ma vie et il y occupe une place spéciale, j’ai connu bon nombre de personnes spéciales grâce à cela, côtoyer des personnes que j’aurais peut-être jamais côtoyé sans ce talent.
Aujourd’hui je continue de concilier école et dessin, je ne dessine pas pour vulgariser ce que je fais mais,
je dessine pour encourager les jeunes à s’exprimer avec les moyens dont ils disposent… et j’aimerais que l’art et la culture au cameroun se développent et deviennent un secteur qui crée de la richesse.
*** Suivez Malik Sur Facebook à l’adresse suivante : https://www.facebook.com/dreaminartbymalik/

5 Comments

  1. Merci à toi pour ce partage d’émotions. Le dessin c’est vraiment un Art spécial qui puise son énergie dans notre esprit! C’est un moyen d’expression, un moyen de partage… Big up à l’équipe 100%kamer pour le travail…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

GRACE DOROTHEE : L’ART AU FEMININ…

Grâce Dorothee l’une des figures féminine montante de l’art plastique au Camer…