Big Poundz, de son vrai nom, Lionel Takwi  est un artiste-compositeur-interprète originaire de Bamenda, une ville située au Nord-Ouest du Cameroun.En 2003, il découvre l’artiste 50 cents et son album “Get rich or Die Tryin”. Il se l’offre avec ses petites économies et le fait tourner en boucle. Son envie de faire de la musique a clairement débuté par cet album. Toutefois, ses goûts musicaux ne s’arrêtent pas au rap. Il aime aussi les sonorités africaines et jamaïcaines. Il s’achète “DuttyRock” de Sean Paul, “Get Squared” de P-Square et “Beg forMercy” de G-Unit. Jusqu’à ce jour, ce sont ces divers styles musicaux qui ont influencé Big Poundz.En 2006, il vient s’installer en Belgique, à Bruxelles.  

En 2007, il rencontre l’artiste Blaze, avec lequel il enregistre sa première chanson “U can hate” en 2008 et ils réalisent leurpremière performance sur scène, à Liège, à la Battle MC Tour. Poundz enregistre son premier morceau solo la même année. Il s’agitd’un freestyle “Say yeah” sur un beat emprunté à Wiz Khalifa. Ils ont ensuite multiplié les scènes en participant à divers événementscomme Sidaction ou encore les fêtes de la Musique.

En 2009, les deux artistes décident de former un duo “The 300’s” tout en continuant à travailler chacun de leur côté. Ils font lapremière partie du showcase de Magic System au Mystik Club à Mons ainsi que de celui de Big Ali, au même endroit.

En 2010, Poundz sort un single intitulé “I’m gon’ make it”. Un clip sera réalisé par Poundz lui-même à la gare du Nord àBruxelles.La même année, il effectue un showcase au Soho Club, un autre au Con Way’s Pool et un troisième au Nokao FestivalBrussels.

En 2011, il sort sa première mixtape “The beginning” entièrement réalisée par un producteur belge, Liam Summers.  Deux clipsont été réalisés pour deux titres de cette mixtape; “All I dream about” et “Running this street”. Il participe également à une mixtape“The Germany Experience”. Il s’agit d’un projet international lancé par un producteur allemand et sur lequel Poundz fait troisfeaturing avec des artistes américains.

 En 2011 toujours, il monte sur scène et rappe au show de danse “Hip Hop International Belgium  2011”.

 En 2012, Poundz prend part à la première partie du concert de Booba à Mons Expo.La même année, Big Poundz sort le single“Over”, en featuring avec un artiste américain originaire d’Atlanta : Andy  G.  La même année, Big Poundz sort le single “Over”, en featuring avec un artiste américain originaire d’Atlanta : Andy G. Ce morceau est présent sur la mixtape “Life is an experiment”, sorti en 2013. Tous les featuring de cette mixtape ont été réalisés avec des artistes américains comme Bonez ou encore Wrecka.

 En 2013 sort le single “Get it how i live”. Le Louise Gallery, club connu au coeur de Bruxelles, servira de cadre pour la réalisation du clip.Big Poundz passe à la radio “KIF” pour parler de ce single et de sa mixtape “Life is an experiment”.

En 2014, il signe un contrat avec un label belge indépendant : BMove.  D’abord excité à l’idée de réaliser ses projets et sa musique, Poundz finit par déchanter. En effet, le label lui promettait monts etmerveilles mais finalement, Poundz s’est vu chanter des morceaux de style EDM.  Après plusieurs morceaux enregistrés pour l’album, il décide de mettre fin au contrat, ne se retrouvant pas dans ce style musical et déçudes promesses non tenues par le label.Cette expérience éloigne quelque peu Poundz de la musique. Il ne se remettra à chanter qu’en2015, doucement.

 En 2016, il sort un single et un clip pour “John gotti (anythang you want)” en featuring avec Jones Cruipy.  Suite aux événements de 2014 et à l’expérience acquise, Big Poundz se questionne quant au style musical auquel il veut adhérer le plus.Cela fait maintenant plusieurs années qu’il rappe et il souhaite faire quelque chose de différent. Originaire d’Afrique et appréciant les sonorités et vibrations afro, Poundz se dirige vers ce style musical avec son premier single“Commander” sorti en 2019.Cette chanson, au beat entrainant et envoûtant, permet de croire en une suite prometteuse pour Big Poundz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

GRACE DOROTHEE : L’ART AU FEMININ…

Grâce Dorothee l’une des figures féminine montante de l’art plastique au Camer…